Cheval, Rêve et Poésie, le spectacle de l’été Du 17 juillet au 17 août 2014 à Chantilly

Chantilly

Cheval, Rêve et Poésie, le spectacle de l’été 

Du 17 juillet au 17 août 2014 

Pendant l’été, Kavallisté, dont le succès est désormais acquis avec déjà plus de 7.000 spectateurs au cours des deux premiers mois, laisse la place, sous le dôme des Grandes écuries, à Cheval, Rêve et Poésie.

Ce spectacle équestre est une reprise de numéros équestres issus du répertoire qui ont fait le succès des productions précédentes. Mais pour cette saison estivale 2014, Sophie Bienaimé a souhaité revenir sur un spectacle qui, lui-aussi, avait connu un grand succès au cours de la saison 2006-2007, Sur la route de la soie : « Mais en aucun cas il s’agit d’une reprise pure et dure de ce show, assure la directrice artistique et équestre des Grandes écuries. Cheval, Rêve et Poésie sera plutôt un voyage essentiellement oriental, mais pas seulement (nous pourrons aller en Espagne ou en Russie), avec une mise en scène différente, plus simple et des numéros équestres plus sophistiqués, notamment en haute-école et en dressage en liberté. Ce Cheval, Rêve et Poésie «spécial orient» va me conduire à construire un enchainement de tableaux et me permettra de reprendre ces costumes somptueux qui avaient contribué au succès de Sur la route de la soie. Une jolie panoplie qui a été complétée par Mystère à la cité interdite, un spectacle oriental également, mais pour les enfants, qui avait été donné à Noël 2011. » Benjamin Grain, artiste voltigeur, accompagnera ce joli voyage avec ses trois spectaculaires chevaux de Trait.

On l’aura compris, Cheval, Rêve et Poésie est avant tout un best of des meilleurs numéros créés par Sophie Bienaimé et ses « cavalières de Chantilly » depuis… un certain temps. Sophie l’explique, il sera construit, mis en scène pour un large public : familial, équestre ou non et international.

Les cavalières de Chantilly

Les écuyères qui se produisent aux Grandes Écuries de Chantilly constituent une troupe permanente composée de neuf artistes-cavalières, uniquement des femmes donc, d’un haut niveau équestre qui entraînent et forment elles-mêmes leurs chevaux. Chacune dispose de quatre à cinq chevaux (ou poneys) qu’elle dresse, travaille quotidiennement et prépare aux spectacles équestres sur la piste du dôme qui se réduit à un cercle de treize mètres de diamètre, soit la dimension exacte d’une piste de cirque. Une taille qui complique les choses obligeant à travailler les chevaux de façon encore plus pointue et précise. Une équitation toute en finesse et dans la légèreté «à la française,» de façon académique. Désormais les chevaux, pour la plupart ibériques, sont recrutés à l’âge de 4 ou 5 ans et il faut en général trois années de préparation avant qu’un élève soit prêt pour être présenté en spectacle. Les chevaux, tous étalons ou hongres, sont habitués à cette piste exigüe, aux lumières, musiques et spectateurs par le biais des présentations pédagogiques quotidiennes où les écuyères présentent aux visiteurs du Musée du Cheval quelques secrets de dressage.

Le spectacle Cheval, Rêve et Poésie sera donné tous les jours du jeudi au dimanche, pendant les vacances d’été, du 17 juillet au 17 août à 14h30. Accessible en accès simple (comprenant la visite du Musée du Cheval) ou via le «pass spectacle» permettant de visiter l’ensemble des richesses princières de Chantilly.

Bonjour, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »