Robert Conrad nous à quittés RIP

Robert Conrad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Robert Conrad, né Conrad Robert Falk le  à Chicago1, est un acteur américain, décédé le 8 février 2020 à son domicile.

Il est principalement connu pour ses rôles de James T. West dans la série télévisée Les Mystères de l’Ouest (The Wild Wild West) de 1965 à 1969, et de Pappy Boyington dans la série Les Têtes brûlées (Baa Baa Black Sheep) de 1976 à 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Robert Conrad est le fils de Leonard Falk, d’origine allemande, et de Jackie Smith (née Alice Jacqueline Hartman), une directrice des relations publiques de Mercury Records qui sera par la suite l’épouse de l’animateur de radio Eddie Hubbard de 1948 à 1958.

Ancien boxeur professionnel à l’âge de 16 ans dans la catégorie poids plume (il mesure 1,67 m), il a été aussi livreur de lait puis docker.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans les années 1950, Robert Conrad tente une carrière de chanteur crooner et sort plusieurs disques I want you pretty babyBallin’ the Jack.

Engagé par les studios Warner Bros, il débute au cinéma puis décroche en 1958 des petits rôles dans des séries télévisées Colt 45Maverick77 Sunset strip. Il tient pendant quatre ans le rôle de Tom Lopaka pour la série Hawaiian Eye (1959-1963). Il enchaîne ensuite les premiers rôles dans des séries du petit écran.

Robert Conrad en 1965.

De 1965 à 1969, il incarne le personnage de James West dans la série Les Mystères de l’Ouest puis l’espion Jake Webster dans L’Homme de Vienne (1972).

De 1976 à 1978, il tient le rôle de Greg « Pappy » Boyington dans la série Les Têtes Brûlées aux côtés notamment de l’acteur Larry Manetti.

À la fin des années 1970, il reprend un rôle similaire à celui de James West dans la série Sloane, agent spécial (1979) et celui de Pasquinel dans la mini-série Colorado (1978).

Se faisant plus rare à la télévision par la suite, mis à part dans des publicités et quelques téléfilms où il reprend le rôle de James West, il tourne en 1988 avec ses deux fils une série intitulée High Mountain Rangers.

Depuis 2008, il anime une émission de radio nationale hebdomadaire de deux heures (« The PM Show with Robert Conrad ») sur CRN Digital Talk Radio (en)2.

Il est apparu dans le film documentaire Pappy Boyington Field (sorti en juillet 2010 sur DVD) où il raconte ses idées personnelles sur le légendaire aviateur du Marine Corps qu’il a incarné dans la série télévisée Les Têtes brûlées3,4.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Robert Conrad a été marié à Joan Kenlay de 1952 à 1983. De cette union sont nés cinq enfants. Du deuxième mariage en 1983 avec LaVelda Fann sont issus trois enfants. Ils ont divorcé en 2010[réf. souhaitée].

Il est un temps le shérif de la ville de Malibu en Californie.[réf. souhaitée]

En 2003, l’acteur est impliqué dans un grave accident de la route. Il conduisait sa Jaguar sous l’emprise de l’alcool près du comté de Calaveras lorsqu’il a traversé le terre-plein central et percuté de front un véhicule conduit par un jeune homme de 26 ans, Kevin Burnett5. Les deux conducteurs sont grièvement blessés. Burnett décédera deux ans plus tard de complications d’ulcères digestifs6,7. Au procès, l’acteur plaide non coupable8 mais est reconnu finalement coupable de conduite en état d’ivresse (son alcoolémie était près de trois fois supérieure à la limite autorisée) et condamné à six mois d’assignation à domicile, son permis de conduire lui étant retiré pendant un an8. L’acteur a lui-même a subi de graves blessures aux nerfs suite à l’accident, qui a laissé son côté droit partiellement paralysé9.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Ross Martin et Robert Conrad en 1965 dans Les Mystères de l’Ouest.

Julie Payne et Robert Conrad en 1966 dans Les Mystères de l’Ouest.

Robert Conrad en 1976 dans Les Têtes brûlées.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Jacques Thébault a été la voix française régulière de Robert Conrad.

et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1.  (en) « Certificate #6008106 filed March 11, 1935 (registration required) » [archive]
  2.  (en) « The PM Show with Robert Conrad » [archive]crntalk.com (consulté le 11 janvier 2016).
  3.  (en) « Documentary of WWII Ace Pappy Boyington Screens Jan. 10 and 11 » [archive]Museum of Flight (consulté le 5 mars 2019)
  4.  (en) « ‘Pappy Boyington Field’ Documentary Film Examines Historic Marine Aviator »Salem-News.com,‎  (lire en ligne [archive]).
  5.  (en) « Actor Robert Conrad to be tried on felony DUI charges »(Archive • Wikiwix • Archive.is •Google • Que faire ?).
  6.  (en) « Father: son’s death tied to actor’s dui says ulcers a result of stressful recovery after conrad crash » [archive], Nl.newsbank.com, .
  7.  (en) « Man injured in Conrad accident dies from perforated ulcers at 28 » [archive], sur news.google.com
  8. ↑ Revenir plus haut en :a et b (en) Associated Press, « Robert Conrad sentenced for DUI accident »MSNBC.com,‎  (lire en ligne[archive du ]).
  9.  (en) « Robert Conrad Takes Wrong Turn »CBSnews.com,‎  (lire en ligne [archive]).
  10.  Jacques Thébault y doublant déjà G. D. Spradlin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les têtes brûlées, les corsaires du Pacifique, éditions YRIS.
  • Les mystères de l’ouest, les reflets de l’étrange, éditions YRIS.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »