SARAH FRENCH QUINTETTE le 13 Décembre 2012 à l’Entrepot

Le

 

Sara French Quintette

 

…Une saveur sucrée d’Italie, goûtue de swing, pimentée de bolero,

chantée par des funambules en roulotte manouche…

 

 

en concert

 

le 13 décembre 2012 – 21h30

 

 

à L’entrepôt

7, rue Francis Pressensé 75014 Paris

 

Le Sara French Quintette 

Sara French Quintette est l’union de six jeunes musiciens autour des chemins tortueux du jazz manouche. Chacun y apporte sa touche… jazz, swing, boléro, mélodies napolitaines se mêlent aux rythmes effrénés du gypsy swing. Le goût commun pour le jazz manouche est décliné selon six facettes, six caractères qui donnent toute son originalité à ce qui est devenu au fil du temps un vrai spectacle, à écouter ou à danser.

« Swing manouche et chanson napo-boléro »… Appellation inventée par leurs soins pour décrir un style singulier au goût sucré unique du swing !


 

Ce qu’on en a dit…

 

“Petit groupe qui monte et qui fait de plus en plus parler de lui… Il faut dire que ce sympathique quintet a de quoi séduire : deux excellents guitaristes (Clément Reboul et David Brisset) qui se passent le relais avec beaucoup d’à-propos et sans en faire des tonnes, un solide bassiste (Stéphane Zu Diarra) qui déroule admirablement le tapis aux solistes, une violoniste espagnole (Monica Acevedo) fan de Grappelli qui a fait ses classes chez Didier Lockwood ; et surtout sa chanteuse italienne, Sara Longo, qui apporte à la formation son charme, sa justesse et son enthousiasme irrésistible.” Revue du disque AMADA MIA ! par Cristof de Django Station

 

” Deux filles, trois garçons, cinq personnalités au service du swing. Combien de cordes ? Deux guitares, une contrebasse, un violon et des cordes vocales. Et ça chante en italien, en espagnol, en anglais, un rythme bien enlevé, les filles devant, qui parlent, qui chantent, qui font danser et rire, les garçons derrière, concentrés, sérieux, qui donnent un tempo jazzy, et, de temps en temps, sont laissés à eux-mêmes pour une valse… ” Alimentation Générale

 

 

” Quand le Sara French Quintette entre en scène, le public reste surpris de l’énergie qui se dégage…contagieuse, elle entraîne le spectateur dans un mélange entre admiration et émotion. La nostalgie et le romanticisme entrent en jeu avec leur arrangement très personnel de Historia de un amor et What a Wonderfull world….” Paris, Festival des guinguettes.

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Translate »