GERARD DEPARDIEU de son livre Ailleurs

GERARD DEPARDIEU

L’ailleurs : cette petite distance qu’il faut trouver pour rester profondément humain.Je suis parfois un innocent, parfois un monstre. Tout ce qui est entre les deux ne m’intéresse pas. Tout ce qui est entre les deux est corrompu. Seuls l’innocent et le monstre sont libres. Ils sont ailleurs. Google Books
facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »