Paris Jazz Festival 2019

Paris Jazz Festival 2019

2019

PROGRAMME 2019
– Samedi 6 Juillet 2019 : YAZZ AHMED / MATHIAS LEVY
– Dimanche 7 Juillet 2019 : THEO CECCALDI / CSABA PALOTAI
– Samedi 13 Juillet 2019 : MELISSA LAVEAUX / JULIEN LOURAU
– Dimanche 14 Juillet 2019 : LEILA MARTIAL / LIMOUSINE
– Vendredi 19 Juillet 2019 : YOUN SUN NAH / ANNE PACEO
– Samedi 20 Juillet 2019 : LINIKER & OS CARAMELOWS / YANN CLERY
– Dimanche 21 Juillet 2019 : AIRELLE BESSON / VINCENT SEGAL / JUDI JACKSON
– Jeudi 25 Juillet 2019 : CIMAFUNK / ORQUESTA AKOKAN
– Vendredi 26 Juillet 2019 : CHASSOL / YARON HERMAN
– Samedi 27 Juillet 2019 : JOWEE OMICIL / ANN O’ARO
– Dimanche 28 Juillet 2019 : LAURA PERRUDIN / NOSAX NOCLAR
Read more at https://www.evous.fr/Paris-Jazz-Festival,1135066.html#bTPDb2lZr6ttWIpd.99

2017

paris jazz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17/06

Thomas Savy : clarinette basse
Michael Felberbaum : guitare
Pierre De Bethmann : piano et Fender Rhodes
Stéphane Kerecki : contrebasse
Karl Jannuska : batterie
16H00
17/06
21H00

Olivier KER OURIO : harmonica
Sylvain LUC : guitares
Laurent VERNEREY : basse
Lukmil PEREZ : batterie
18/06

Jean FAUQUE : voix
Michael ALIZON : saxophone
Laurent WOLF : saxophone
Frank WOLF : saxophone
Antoine SPINDLER : alto
Adrien DENNEFELD : violoncelle, guitare
Samuel COLARD : claviers
Jérôme FOHRER : contrebasse, basse
Eric ECHAMPARD : batterie
21H00
French
Songs
Captation France Musique
09
Paris Jazz Festival 2016 Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017
08
weekend
#2
Le battement, comme son nom l’indique,
est le coeur du jazz à qui il donne depuis
un siècle son rythme. Ses rythmes, plus
exactement, à l’image de la diversité de
ceux qui vont habiter ces deux journées
telluriques.
Samedi 24 Juin
Beats
Ce nouveau projet, mélange d’explorations vocales
et instrumentales, met en lumière l’imaginaire
poétique d’une rythmicienne inspirée. De
chacune de ses tournées à travers le monde,
Anne Paceo rapporte des couleurs et des formes
qu’elle a voulu mettre en musique avant de les
interpréter en belle compagnie. Et comme la
terre est ronde, c’est dans une logique circulaire
qu’elle inscrit sa démarche. « Le cercle parfait de
la lune ne dure qu’une nuit », nous rappelle-t-elle.
Artiste lauréat des Talents Jazz ADAMI
Le honky tonk, dans le folklore de l’Amérique
sudiste, était le bastringue où s’exprimaient
chaque soir les récits du blues et de la country
music. Nicolas Folmer surfe depuis deux ans
maintenant sur cette volonté narrative en racontant
le temps et les grands espaces, entouré
d’un all-star d’improvisateurs habités.

Samedi 24 Juin
Anne PACEO : batterie
Emile PARISIEN : saxophone
Leila MARTIAL : voix
Tony PAELEMAN : claviers
Christophe PANZANI : saxophone
Andy EMLER : piano
Laurent BLONDIAU : trompette, bugle
Laurent DEHORS : saxophones
Thomas de POURQUERY : saxophone, voix
Philippe SELLAM : saxophone
François THUILLIER : tuba
Claude TCHAMITCHIAN : contrebasse
Eric ECHAMPARD : batterie
François VERLY : marimba, percussions
Nicolas FOLMER : trompette
Laurent COULONDRE : claviers
Olivier LOUVEL : guitare, mandoline, saz
Antoine FAVENNEC : saxophone
Julien HERNÉ : basse
Damien SCHMITT : batterie
Bientôt trentenaire, le MegaOctet reste le carrefour
de tous les possibles. L’équipe réunie autour
d’Andy Emler pourrait se préoccuper de virtuosité,
elle préfère amuser et s’amuser avec le plus grand
sérieux. Au passage, le MegaOvctet vient enrichir
le langage de ce qu’Andy a qualifié de « musique
européenne vivante de début de siècle ».*
La « tournée sans fin »… La formule n’est
pas usurpée, quand on sait que la formation
mythique de Christian Vander a visité successivement
la Chine, l’Australie, les États-
Unis, le Brésil, le Chili et le Mexique avant
de se produire à guichets fermés à travers
toute l’Europe à l’occasion de ses 45 ans de
carrière. Le plus excitant est sans doute de
constater que, tout en fédérant les fans des
décennies passées, Magma ne cesse d’en recruter
de nouveaux La tournée n’est pas près
de se terminer.
Espace Delta
ANNE PACEO
CIRCLES
Espace Delta

Samedi 24 Juin

Andy EMLER : piano
Laurent BLONDIAU : trompette, bugle
Laurent DEHORS : saxophones
Thomas de POURQUERY : saxophone, voix
Philippe SELLAM : saxophone
François THUILLIER : tuba
Claude TCHAMITCHIAN : contrebasse
Eric ECHAMPARD : batterie
François VERLY : marimba, percussions

Dimanche 25 juin 16h
NICOLAS FOLMER
HORNY TONKY EXPERIENCE
Espace Delta
ANDY EMLER MEGAOCTET
MYSTERY BAG
Espace Delta

 

Dimanche 25 juin 16h
MAGMA
THE ENDLESS TOUR
Christian VANDER : batterie, voix
Philippe BUSSONNET : basse
Rudy BLAS : guitare
Jérôme MARTINEAU : Fender Rhodes
Benoît ALZIARY : vibraphone
Stella VANDER : voix
Isabelle FEUILLEBOIS : voix

10 11
weekend
#3
Diaspora
Le jazz, rencontre de l’Afrique et de
l’Europe sur le sol de l’Amérique, est par
essence une affaire de diaspora. Qu’il soit
accepté ou subi, ce déracinement est
avant tout source de réflexion
et de création.
Samedi 1er Juillet
Réincarnation jazz de chants sacrés issus de
la tradition juive, le projet de ce saxophoniste
natif de Guadeloupe figure une véritable mise
en abyme du concept même de diaspora.
« En commençant à écrire ce projet, j’ai
constaté que le jazz s’était souvent intéressé
à la musique klezmer, mais pas aux traditions
liturgiques juives », explique Schwarz-Bart.
« Je crois pourtant celles-ci porteuses d’un
message universel. »
Jacques SCHWARZ-BART : saxophone
Gregory PRIVAT : piano
Stéphane KERECKI : contrebasse
Arnaud DOLMEN : batterie
Laura PERRUDIN : harpe
Le Paris Jazz Festival, dans son souci de
diversifier sa proposition artistique, a mis
l’accent depuis quelques années sur des
instruments rarement associés à cette
musique. C’est le cas de la harpe. Lyrique entre
les mains d’Isabelle Olivier, bouillonnante avec
Edmar Castañeda, elle se veut expérimentale
chez Laura Perrudin, dont la harpe électrique
s’aventure dans des univers sonores qui
évoquent aussi bien Debussy que Wayne
Shorter ou Björk. Artiste lauréat des Talents
Jazz ADAMI
Personnification de l’hybridation (il s’est produit
aussi bien avec Bob Dylan et Salif Keita
qu’au sein du Mahavishnu Orchestra de John
McLaughlin), ce percussionniste d’origine
indienne offre au déracinement une sonorité
unique en confrontant les cultures et les
couleurs. Il a surtout le don de montrer que
les rythmes, bien au-delà du battement, sont
porteurs de mélodies sensuelles.
Espace Delta
JACQUES SCHWARZ-BART
JEWAZZ
Espace Delta
LAURA PERRUDIN
Espace Delta

16 h
TRILOK GURTU
Trilok GURTU : percussions, voix
Jonathan IHLENFELD CUNIADO : basse
Tulug TIRPAN : claviers
Frederik KÖSTER : trompette

Voices
La musique afro-américaine trouve ses origines
dans le cri d’une communauté privée de liberté
qui est parvenue à conserver toute sa dignité
en faisant entendre sa voix. Du gospel à la soul
en passant par le blues et la folk, le jazz est
avant tout un chant sacré.
Samedi 8
En restant fidèle à l’esprit de spontanéité
et d’intuition propre à une forme d’Art brut
poétique héritée de Bob Dylan, Tom Waits ou
John Cougar Mellencamp, Mathis Haug se lance
avec ce projet dans une démarche novatrice
qui concilie son héritage musical, celui des
musiques premières américaines, avec l’esprit
d’une société en plein questionnement.
Mathis HAUG : guitares, voix
Christophe CRAVERO : claviers, alto
Benoît NOGARET : guitare
Stephan NOTARI : batterie, percussions, voix
Leo, fils du claviériste et chanteur Ben Sidran,
faisait il y a quelques mois une infidélité
à Brooklyn le temps d’une rencontre avec
un ensemble français mis sur pied par Max
Darmon. La force du courant qui circulait entre
eux à l’heure de leur rencontre initiale a donné
naissance à un enregistrement, suivi d’une
série de concerts. « Ces musiciens ont le sens
de la musique américaine », explique Leo,
« tout en lui donnant une sonorité légèrement
décalée. Une façon formidable de mêler funk et
romantisme. »
La comparaison avec une figure majeure est
souvent synonyme de manque d’originalité.
C’est tout l’inverse qui se produit dans le cas de
ce guitariste/chanteur aux origines argentines
et afro-américaines. Lorsque l’on évoque chez
lui la présence tutélaire de Stevie Wonder, c’est
pour mieux saluer la chaleur soul de sa voix,
son jeu de guitare teinté par le flamenco, et
des textes traitant sans concession d’amour,
de spiritualité, et de questions de société.
Barge à Jazz
LEO SIDRAN
Espace Delta
MATHIS HAUG
WILD COUNTRY
Espace Delta
RAUL MIDON
BAD ASS AND BLIND
Raul MIDON : guitare, voix
Billy WILLIAMS : batterie
Romeir MENDEZ : basse
Leo SIDRAN : guitare, voix
Paul SANY : claviers
Romain ROUSSOULIÈRE : guitare
Max DARMON : basse
Romain BOUIGES : batterie
08/07
16H00
09/07
13H30
09/07
16H00

African queens
(and Kings)
Le dialogue musical est l’une des formes
les plus vertueuses de la mondialisation.
Elle a notamment permis à Paris de
devenir la capitale incontestée de la
scène africaine.
Samedi 15 & Dimanche 16 juillet
Depuis un demi-siècle qu’il sillonne les scènes
de la planète, Ray Lema s’attache à instaurer
une conversation féconde entre sa culture
congolaise et les musiques du monde. De
son côté, Laurent Wilde s’est confronté à
l’ensemble des idiomes de la famille jazz.
Cette curiosité commune entraîne aujourd’hui
les deux pianistes dans un conciliabule éclairé,
jamais bavard, qui les voit partager leurs
souvenirs respectifs.
Depuis bientôt deux décennies qu’ils travaillent
ensemble, ces deux percussionnistes ont
atteint une osmose rare. Ils la mettent
au service d’un répertoire traversé par la
spiritualité de John Coltrane dont ils évoquent
l’héritage africain en usant de percussions
empruntées au Premier Continent.
La structure matriarcale de bien des
cultures africaines aura servi de modèle à
ce « supergroupe » féminin qui crée l’événement
cette année. Issues d’horizons différents
et de générations écartelées par le
temps, les Amazones mettent la pugnacité
légendaire des guerriers du Dahomey au
service d’un message universel de paix,
de tolérance et de respect à l’endroit des
femmes.
Laurent DE WILDE : piano
Ray LEMA : piano
David PATROIS : vibraphone, marimba
Pierre MARCAULT : bougarabou, percussions
Mamani KEITA : voix
Rokia KONÉ : voix
Kandia KOUYATE : voix
Mouneissa TANDINA : batterie
Pamela BADJOGO : choeurs
Mariam KONÉ : choeurs
Mamadou DIAKITE : guitare
Patrick RUFFINO : basse
Lorenzo BARCELO VIVES : claviers
Liam « Docteur L » FARRELL : basse, effets
De façon symbolique, les six acteurs de ce projet
intercontinental ont choisi de s’exprimer à
l’ombre d’un arbre à palabre urbain, symbole du
télescopage entre modernité et tradition dans
le Mali du XXIe siècle. Loin de sacrifier à la carte
postale d’une Afrique arc-boutée à son passé,
les musiciens recréent en improvisations blues
et mandingues l’atmosphère survoltée du Bamako
d’aujourd’hui. Le résultat, bien au-delà du
concert traditionnel, est un voyage magnifique.
Barge à jazz
PATROIS – MARCAULT
WILD POETRY
Espace Delta
LES AMAZONES D’AFRIQUE
Espace Delta
UN JOUR DE BLUES
À BAMAKO
Espace Delta
LAURENT DE WILDE
RAY LEMA
15/07
16H00
15/07
21H00
16/07
13H30
16/07
16H00
Pierre Durand : guitare
Joce Mienniel : flûtes
Mamani Keita : voix
Amadou Daou : percussions
Benjamin Flament : percussions
Badjé Makan Tounkara : ngoni
Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017 Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017
16 17
weekend
#6
Hommage à
la note bleue
Le blues est né d’un désir
d’émancipation dans le Sud des États-
Unis avant de transmettre ses notes
bleues aux représentants d’une musique
soul ouvertement militante, mais aussi
aux héritiers des esclaves de la Caraïbe.
Samedi 22 & Dimanche 23 juillet
Le blues a fait le tour du monde par sa capacité
à transmuter un cri de souffrance en une
danse de vie. Autant qu’au Mali, où il a largement
fait école, le bleu des origines trouve un
écho de nos jours à travers la Caraïbe. Originaire
de Guadeloupe, ce trio explosif s’est emparé
de cet héritage pour raconter de façon
cathartique l’histoire de tous les anonymes
mutilés par la servitude. Delgrès est un son
de poussière, de lutte et d’espoir.
Le trombone, mieux que beaucoup
d’instruments, a su mélanger ses sonorités
cuivrées à tous les styles et toutes les cultures.
Fort de ce constat, Daniel Zimmerman s’est
forgé une musique propre, originale dans sa
volonté de conjuguer jazz, rock, funk, folk ou
blues.
Avec le soutien de l’Adami, de la Spedidam et
de la Copie Privée.
Le Paris Jazz Festival a été l’un des tout
premiers à ouvrir sa scène à Lisa Simone, dès
2012. Cinq ans plus tard, la fille de Nina s’est
définitivement fait un prénom grâce au cocktail
de soul et de blues qu’elle a su imaginer en
compagnie du guitariste Hervé Samb.
Pascal DANAË : guitare, voix
RAFGEE : tuba, sousaphone
Baptiste BRONDY : batterie Daniel ZIMMERMAN : trombone
Pierre DURAND : guitare
Jérôme REGARD : contrebasse
Julien CHARLET : batterie
Lisa SIMONE : voix
Hervé SAMB : guitare
Reggie WASHINGTON : basse
Sonny TROUPÉ : batterie
Barge à jazz
DANIEL ZIMMERMANN
QUARTET
Espace Delta
LISA SIMONE
MY WORLD
Espace Delta
DELGRÈS
22/07
16H00
23/07
13H30
23/07
16H00

18 19
weekend
#7
Jazz
au vert
À l’heure de passer le relais, le PJF
nous rappelle que le jazz, non content
d’intégrer dans son vocabulaire
des sonorités liées à l’univers de la
musique classique, possède désormais
un patrimoine qui fait de lui un pan
essentiel de la musique contemporaine.
Samedi 29 & Dimanche 30 juillet
À l’image de sa collection de disques, partagée
entre BO de films et enregistrements jazz,
world ou classiques, Joce Mienniel propose une
musique ouverte et imagée. Il affirme volontiers
qu’elle explore le noir jusqu’à en extraire un
kaléidoscope de couleurs, à la manière du
peintre Soulages. Cette relation intime entre
la vue et l’ouïe est la caractéristique première
du projet Tilt, sorte de bande son d’un univers
urbain post-moderne.
Joce Mienniel est l’artiste « Fil rouge » de
l’été musical au Parc Floral. Il se produira
également lors des festivals Pestacles et
Classique au Vert.
Le quintet du guitariste et compositeur
Paul Jarret, distingué au Concours national
de la Défense 2012, se nourrit d’influences
qui englobent aussi bien le jazz new-yorkais
que les explorations de l’école scandinave
ou l’électro. Ce concert bénéficie du soutien
de Jazz Migration#2, le dispositif d’aide aux
nouvelles générations du jazz imaginé par l’AJC
(Association Jazzé Croisé).
Longtemps écartée du quatuor, la contrebasse
reprend la place qui lui revient de droit au sein
de la structure orchestrale reine de la musique
de chambre. De la partition à l’improvisation, ou
comment un compositeur et contrebassiste de
jazz convie trois solistes des univers classique
et contemporain à partager son éclectisme
musical.
Toujours à la frontière entre jazz et pop
instrumentale, le nouveau quartet d’Erik
Truffaz préserve l’originalité qui reste la
marque de fabrique de son leader tout en
continuant de cultiver l’accessibilité. Truffaz
en a fait sa profession de foi : la musique n’a
pas besoin d’être élitiste et complexe pour
être intelligente et sensible. Le concert qu’il
donnera en clôture de cette 24e édition du PJF
en apportera la preuve.
Joce MIENNIEL : flûte, Korg MS20
Guillaume MAGNE : guitare
Vincent LAFONT : Fender Rhodes
Sébastien BRUN : batterie, effets
Paul JARRET : guitare
Maxence RAVELOMANANTSOA : saxophone
Léo PELLET : trombone
Alexandre PERROT : contrebasse
Ariel TESSIER : batterie
Jean-Philippe VIRET : contrebasse
Sébastien SUREL : violon
David GAILLARD : alto
Eric-Maria COUTURIER : violoncelle
Erik TRUFFAZ : trompette
Yoann SERRA : batterie
Benoît CORBOZ : claviers
Marcello GIULIANI : contrebasse, basse
Barge à jazz
PJ 5
Espace Delta
JEAN-PHILIPPE VIRET
SUPPLÉMENT D’ÂME
Espace Delta
ERIK TRUFFAZ
Espace Delta
JOCE MIENNIEL
TILT
29/07
16H00
30/07
13H30
30/07
16H00
30/07
21H00
21
Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017 Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017
20
Activités
& animations
en famille
LA LUDOPHONOTÈQUE
Samedi et dimanche de 14 h à 19h, à
côté du Pavillon 12 (voir plan).
Les jeux, tournés autour de la musique, de la
mémoire et de la stratégie, sont un moyen
efficace, divertissant et familial d’impliquer
l’ensemble des usagers du Parc, de les ouvrir
aussi bien à la musique qu’à la nature. Espace
de détente ; la Ludophonothèque est installée
dans un espace central du Jardin botanique qui
permet un accès aisé à l’espace Delta à l’heure
des concerts.
www.kaloumba.com
LA FABRIK À SONS
L’association Triangulacion Kultural développe
tout au long de l’année une action
éducative et artistique autour de
l’éveil musical.
Dans le cadre du Paris Jazz Festival, les
équipes du percussionniste et plasticien Emmanuel
Brun animent «La Fabrik à Sons», à la
fois espace de découverte à travers l’éveil aux
sonorités, et champ d’initiation à la pratique
instrumentale grâce aux ateliers rythmiques et
de fabrication.
triangulacionkultural.blogspot.fr
STRUCTURE MUSICALE D’ÉVEIL AUX
SONORITÉS
Tous les samedis et dimanche de 14h à 18h à
côté du Pavillon 12 (voir plan).
LES ATELIERS DE FABRICATION
D’INSTRUMENTS
Ces ateliers se déroulent tous les dimanches
matin à la Bambouseraie du 18 juin au 23 juillet,
de 10h30 à 12h.
Nombre de places : 20 participants, inscription
jusqu’au vendredi, à la Fabrik à Son le
samedi
En cas d’intempéries, les ateliers se dérouleront
dans le Pavillon 21.
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Shekere (Boîtes de conserve + graines et cailloux).
de l’origine des rythmes (ti bois, rumba,
Candombe, Guaganco, Afoxe,…).
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Venez créer votre propre instrument idiophone
à base de coquillages et graines enfilés sur un
cordon.
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Les boîtes à cigare sont des caisses de résonance
improvisées permettant de fabriquer
des instruments de musique inattendus.
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Sanza : fabrication partielle en amont, montage
des touches avec les participants.
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Sanza : fabrication partielle en amont, montage
des touches avec les participants.
SHEKERE
CHAPELET SONORE
CIGARBOX
SANZA
SANZA
02/07
25/06
16/07
18/06
09/07
Bambouseraie
Atelier de fabrication d’instruments avec des
matériaux et objets de récupération.
Venez créer votre propre instrument idiophone
à base de coquillages et graines enfilés sur un
cordon.
25/06 CHAPELET SONORE
23
Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017 Dossier de presse – Paris Jazz Festival 2017
22
INFORMATIONS EN LIGNE
Photos libres de droit, dossier de presse,
visuels du Paris Jazz Festival sont en
téléchargement dans l’espace presse :
www.parisjazzfestival.paris.fr
ACCRÉDITATIONS PROS
Les demandes d’accréditation sont à
effectuer uniquement auprès de l’agence
PopSpirit : constance@pop-spirit.com
Toute autre demande ne sera pas traitée,
toute demande incomplète ne sera pas prise
en compte.
Les accréditations média seront accordées
en priorité aux média proposant un projet
rédactionnel comprenant l’annonce du festival,
la couverture sur place et les comptes-rendus.
Les accréditations professionnelles sont
limitées. Merci de votre compréhension.
Ces accréditations sont nominatives et non
cessibles, elles sont accordées pour chaque
weekend.
Les accréditations photographes seront
accordées en échange d’une mise à disposition
ultérieure de dix photos par concert.
CONSIGNES PHOTO ET VIDÉO
Merci de vous renseigner auprès du service
presse sur place, avant chaque concert.
Informations
média & pros
PARTENAIRES MÉDIA
PARTENAIRES PROFESSIONNELS
Le PARIS JAZZ FESTIVAL est membre de l’AJC
(association Jazzé Croisé) premier réseau
de diffuseurs de jazz en France et en Europe
regroupant plus de 70 festivals engagés
autour d’une charte d’objectifs.
*La Compagnie aime l’air est conventionnée par la Direction régionale des affaires culturelles
d’Ile-de-France et par la Région Ile-de-France
Avec le soutien de l’Adami.
Le Andy Emler MegaOctet est membre de la fédération “Grands Formats“

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »