INSTITUT DU MONDE ARABE

INSTITUT DU MONDE ARABE

FESTIVAL DES CINÉMAS ARABES

28 juin – 8 Juillet 2018

Première édition

L’Institut du monde arabe replace le cinéma au cœur de sa programmation en organisant, du 28 juin au 8 juillet 2018, le Festival des cinémas arabes. Il renoue ainsi avec la Biennale des cinémas arabes à Paris (1992-2006) qui lui a valu de devenir une référence mondiale en matière de 7eart.

En douze ans, le paysage cinématogaphique du monde arabe a beaucoup évolué, notamment dans les pays du Golfe. Les films des pays traditionnellement de cinéma concourent régulièrement dans les festivals internationaux voire même aux Oscars dans la catégorie meilleur film en langue étrangère. Au festival de Cannes, les divers jurys comptent parmi leurs membres des cinéastes du monde arabe. L’Arabie Saoudite a annoncé qu’elle renouait avec les salles. Le retour d’un festival à l’IMA s’imposait  et s’inscrit naturellement dans la vocation de l’Institut de diffuser et de faire connaître les cultures du monde arabe.

La présidente d’honneur de cette première édition est l’actrice et réalisatrice palestinienne, Hiam Abbass.

LES JURYS : 

Le jury fiction : Faouzi Bensaïdi président, Fatima Al-Banawi, Jacques Bidou, Amine Bouhafa,Mohamed Hefzy, Salim Kechiouche et  Véronique Lange.

Le jury documentaire : Serge Le Péron, président, Samir Abdallah, Hicham Falah, Marie-José Mondzain et Nadine Naous.

Le festival présentera 80 films, entre fictions et documentaires, répartis en trois sections :

1.        Une section compétitiveréservée aux longs et courts métrages, fictions et           documentaires produits en 2017-2018.

2.        Deux hommages :

            Jean Chamoun, avec L’Ombre de la ville, Liban, fiction, 2000

            Mahmoud Zemmouri, avec De Hollywood à Tamanrasset, Algérie/France,    fiction, 1990,

3.        Un regard sur le cinéma saoudien.

 

LES RENCONTRES 

Deux rencontres seront organisées en présence des professionnels arabes et européens. La première s’articulera autour des résidences et ateliers d’écriture en Europe et dans le monde arabeet la seconde autour de l’industrie cinématographique palestinienne.

LES ATELIERS 

Unatelier d’écriture de scénarios courts métragessera organisé avec Cinephilia Short Lab. Destiné aux porteurs de projets des deux rives de la Méditerranée, un prix couronnera le meilleur scénario à la fin de l’atelier.

Un second atelier, Talents en court / De l’écrit à l’écran, organisé avec le Département Courts métrages du CNC sera dédié aux jeunes auto-didactes désireux de découvrir les différentes étapes d’un film.

UNE SÉANCE JEUNE PUBLIC

Une séance sera dédiée au Jeune Public de 7 à 77 ans.

LES PROJECTIONS HORS LES MURS

Une décentralisation des films aura lieu dans plusieurs salles parisiennes et en banlieue.

Les réalisateurs seront présents, certains membres de leurs équipes également. N’hésitez pas à me faire vos demandes d’interviews, également en amont du festival pour les réalisateurs qui résident à Paris.

BenQ équipementier officiel vidéoprojection de l’IMA, à l’occasion de l’exposition « Aventuriers des mers »

 

Institut du Monde Arabe – Paris

du 15 novembre 2016 au 26 février 2017


BenQ, pour la deuxième année consécutive, met ses compétences en matière de vidéoprojection au profit de l’Institut de Monde Arabe dans le cadre d’une exposition unique relatant les légendes des explorateurs ayant sillonnés les mers au péril de leur vie. Partenaire officiel de l’exposition, la marque met ainsi à disposition des vidéoprojecteurs de sa gamme professionnelle, dans le but de rendre l’expérience encore plus vivante en mêlant le son, les images et les procédés optiques.

 

La renaissance des aventuriers des mers avec BenQ

De Sindbad à Marco Polo, l’IMA et BenQ retracent la vie de nos navigateurs favoris au travers d’images, de vidéos et de documents uniques. Ces récits transporteront les visiteurs dans des épopées fantastiques pour les faire voyager, aux cotés de ces aventuriers des mers qui ont marqué l’histoire.

Les vidéoprojecteurs professionnels sélectionnés sont issue des Série P (puissance et optiques interchangeables pour s’adapter aux nombreuses contraintes des scénographies), Série S (léger et compact avec une haute luminosité), Série TH (Full HD, focale courte et contraste élevé) et Série MX (parfait pour les petites et moyennes pièces, en résolution XGA et avec un taux de contraste ultra précis).

Des vidéoprojecteurs professionnels garantissent une exceptionnelle qualité d’image. Luminosité, richesse des couleurs et contrastes parfaits sont au service de l’exposition pour faire partager les œuvres exposées et animer la visite.

Évènement exceptionnel et phare de la rentrée culturelle, une aventure en mer à voir et à vivre.

Mot du Directeur Général de BenQ France:

« Le groupe BenQ est une machine puissante, qui opèrent dans plus de 30 pays et dans des industries multiples (solutions de Vidéoprojection, Ecrans grandes tailles et LCD-TFT).

Nous sommes leaders sur l’ensemble de nos marchés et en particulier dans le domaine de la scénographie, car en tirant partie de chaque spécialisation, le groupe BenQ contrôle une chaîne de valeurs très efficace, capable de fournir des composants critiques et des solutions aux professionnelles.

Dans tout ce que nous faisons, nous confirmons notre engagement à constamment perfectionner notre gamme pour apporter l’expérience de visionnage la plus aboutie possible avec la meilleure technologie d’affichage. Notre particularité émerge du fait que BenQ ne cesse de vouloir innover et d’avancer auprès de partenaires qui partagent nos valeurs d’engagements, c’est pourquoi nous sommes fiers aujourd’hui de notre partenariat avec l’Institut du Monde Arabe, afin de soutenir l’exposition ’’Aventuriers des mers de Sindbad à Marco Polo’’, du 15 novembre 2016 au 26 février 2017. »

Pour plus d’informations : http://benq.fr/ et http://www.imarabe.org/

De septembre 2016 à janvier 2017,

l’Institut du monde arabe, la Fondation de l’Ermitage, les ensembles Mezwej et 2e2m présentent en partenariat Temps et Surgissements, un parcours avec l’artiste et compositeur franco-libanais Zad Moultaka, qui représentera le Liban à la Biennale d’art de Venise en mai 2017.

La collaboration de l’IMA avec Zad Moultaka se poursuivra fin 2017 ou début 2018 par un concert monographique des ensembles 2e2m et Mezwej sur le thème des Mythes et héros de l’Orient ancien, dans l’auditorium. Au programme à l’IMA : Institut du monde arabe 1, rue des Fossés-Saint-Bernard 75005 Paris www.imarabe.org

programmation spectacles Marie Descourtieux Rabah Mezouane Dorothée Engel  Zad Moultaka ajoute aux Jardins d’Orient une nouvelle dimension sensorielle avec Vibrances Atonales, un projet in-situ au cœur du jardin.

Quatre-vingt hautparleurs dissimulés plongent le visiteur dans une jungle fantasmée, envahie de chants, sifflements et murmures. « Sauver ce qu’il y a de nature en nous », voilà la proposition de l’artiste qui fait résonner, au seul moyen de sa voix, les 24 heures intenses d’un jardin à l’état sauvage, des premières lueurs du jour à la tombée de la nuit. Temps & Surgissements Zad Moultaka

Un parcours inédit dans le cadre de la saison Spectacles de l’IMA 10 > 25 septembre 2016 Vibrances atonales Dans le cadre du finissage de Jardins d’Orient, de l’Alhambra au Taj Mahal 1 er octobre 2016 Nuit blanche : ultime ouverture du jardin Le samedi 1er octobre 2016 de 19h à minuit, dans le cadre de la Nuit Blanche, le jardin éphémère ouvrira une dernière fois ses portes, pour une ultime respiration dans la ville. « Ce que je vise, c’est un retour à la part d’enfance, à la chair, à la terre, à l’intuition.

Ma démarche est anti-conceptuelle.

Pour moi, l’important est de renouer avec le corps, l’énergie, le sol… et l’enfance. »

Zad Moultaka L’ANAMOPRHOSE EN POLYGONE ÉTOILÉ DE FRANÇOIS ABÉLANET © THIERRY RAMBAUD UM est une méditation sonore s’inspirant du livre des morts tibétain et des rituels chantés dans les monastères ; elle explore la notion de sacré dans nos sociétés modernes. Six chanteurs, entourés d’un ensemble instrumental et de haut-parleurs suspendus et jonchant le sol, tissent des liens entre les extrêmes du spectre sonore, infra graves et ultra aigus. Ils semblent chercher, à travers ces strates, la place de l’homme.

UM, en quête d’un espace intérieur, fonctionne alors comme une série de mantras, phonèmes empruntés à notre société de consommation, qui en constitue une critique acerbe, déplorant notre rapport perdu au sacré. 19 > 21 janvier 2017 Um – Souverain moteur de toutes choses 19 janvier 2017 > Jeudi de l’IMA Spiritualité et modernité arabes : questions contemporaines Dans le cadre des Jeudis de l’IMA, dialogue avec Zad Moultaka autour du thème modernité et spiritualité arabes et de la présentation du livre consacré à la résidence du compositeur chez 2e2m. Avec une intervention musicale d’Amel Brahim Djelloul pour clore la soirée.

samedi 21 janvier 2017 La Passion d’Adonis Dans le cadre de l’exposition Aventuriers des Mers, de Sindbad à Marco Polo La lente maturation d’une forme d’expression très personnelle a fait naître, à partir de 2003, une série d’œuvres dont la production s’est peu à peu amplifiée.

De la musique chorale à la musique d’ensemble, de la musique de chambre à la musique vocale soliste, de l’opéra, l’électroacoustique, la musique de film aux installations sonores et à la chorégraphie…

Parallèlement son activité de peintre s’est intensifiée depuis 2011. De plus en plus audacieuse, elle éclot à Beyrouth, à Venise, à Paris, en somme, un peu partout dans le monde.. Un même souci, une même urgence l’animent dans sa quête d’une expression arabe contemporaine et sans concession.

Ici, Zad Moultaka rend un vibrant hommage à Adonis, poète et critique littéraire syrien d’expression arabe et française, né Ali Ahmed Saïd Esber en Syrie, le 1er janvier 1930.

Son pseudonyme se réfère au dieu d’origine phénicienne, symbole du renouveau cyclique.  Institut du monde arabe 1, rue des Fossés-Saint-Bernard e 75005 Paris Billetterie et programmation en ligne sur www.imarabe.org

Informations + 33 1 40 51 38 14 Zad Moultaka Compositeur et plasticien, pianiste de formation, Zad Moultaka, né au Liban en 1967, a longtemps été hanté par la contradiction de sa double identité culturelle, européenne et libanaise. Ayant mûri ce questionnement d’un point de vue musical, Zad Moultaka, aux talents multiples, poursuit depuis plusieurs années une recherche personnelle sur le langage plastique et musical.

Dans son travail de compositeur, il intègre les données fondamentales de l’écriture contemporaine occidentale – structures, tendances, familles et signes – aux caractères spécifiques de la musique arabe – monodie, hétérophonie, modalité, rythmes, vocalité…

Cette recherche touche de nombreux domaines d’expérimentation musicale : musique chorale, musique d’ensemble, musique de chambre, opéra, électroacoustique ou chorégraphie… mais également plastique. Internationalement reconnu, Zad Moultaka représentera le Liban à la Biennale de Venise de 2017

Ayant accueilli près de 200 000 visiteurs, l’exposition-événement Jardins d’Orient à l’Institut du monde arabe ferme ses portes ce dimanche 25 septembre. Le jardin éphémère se redéployera localement. Une seconde vie permise par des partenaires et associations d’Île-de-France à qui l’IMA confiera plantes et arbustes.  
 

Jusqu’au 25 septembre et à l’occasion d’une ouverture exceptionnelle pour Nuit Blanche le 1er octobre, l’artiste franco-libanais Zad Moultaka ajoute au jardin extérieur une dernière touche sensorielle avec Vibrances Atonales, un projet in-situ. Quatre-vingt haut-parleurs plongent le visiteur dans une jungle fantasmée, envahie de chants, sifflements et murmures. 

L’artiste, qui représentera le Liban à la Biennale d’art de Venise l’année prochaine, interviendra à plusieurs moments de la saison spectacles de l’IMA dans le cadre d’un parcours. 

Pour favoriser des publics éloignés de sa programmation culturelle, l’Institut du monde arabe a intégré la mission « Vivre ensemble » du Ministère de la culture en 2010.

L’IMA propose des visites thématiques et des ateliers à destination des enfants, des adolescents, des adultes ou des familles. Ils sont organisés sur demande des relais, professionnels ou bénévoles, œuvrant dans des associations ou centres sociaux.

En fonction de la programmation, des visites guidées des expositions temporaires ou des places de concerts-découverte sont proposées aux structures du champ social ayant un relais identifié.

Exposition événement Jardins d’Orient

Du 19 avril au 25 septembre 2016, l’IMA présentera l’exposition-événement Jardins d’Orient. Des jardins suspendus de Babylone au tout récent parc al-Azhar du Caire, de l’Alhambra de Grenade au Jardin d’essai d’Alger, du jardin princier au jardin pour tous, le parcours de l’exposition se terminera par un jardin éphémère exceptionnel.

Entrée groupe (max 20 personnes) 

Visite libre : 40 €

Visite guidée : 90 €

Relais du champ social

Sensibilisations pour les bénévoles et professionnels

Gratuit, sur réservation

Découverte de l’offre (2h) :

Pour un aperçu des ateliers et visites proposés. Un nouvel extrait de l’offre est proposé aux relais chaque trimestre.

 Atelier “Les mots voyageurs” : vendredi 14 octobre à 14h30

 Visite guidée de l’exposition “Aventuriers des mers” : mardi 22 novembre à 10h30

Atelier “Ecriture et calligraphie”: mercredi 14 décembre à 10h

 

Initiation à la visite autonome du musée (2h) :

Présentation du musée, accompagnée d’un outil d’aide à la visite, dans la perspective d’une visite libre avec vos groupes.

mardi 4 octobre à 10h45

vendredi 4 novembre à 14h00

mercredi 7 décembre à 15h30

Visite miroir en partenariat avec les Archives nationales :  « Enluminure d’Orient et d’Occident »

Matin : 10h-12h, à l’Institut du monde arabe. Une visite dans le musée est l’occasion de découvrir les manuscrits de la collection. La visite se poursuit en atelier d’enluminure où chaque participant rehausse de rouge, de bleu et d’or un poème de la littérature arabe.

Après-midi : 14h-16h, aux Archives nationales à Paris. Découverte des Archives, suivie d’un atelier sur le thème de la lettrine ornée au Moyen Age au cours desquels les participants apprennent à identifier les différents supports d’écriture médiévaux et à produire une lettrine ornée

vendredi 7 octobre

Capacité : 25 personnes
Inscription : Marie de Bonnafos, 01 40 27 62 91 ou 01 40 27 62 62, marie.de-bonnafos@culture.gouv.fr 

Visite miroir en partenariat avec le Musée de l’histoire de l’immigration : « Maghreb : cultures et immigration »

Matin : 10h30-12h, à l’Institut du monde arabe. Evocation des arts et cultures du Maghreb à travers deux expositions « Des trésors à porter : parures et bijoux du Maghreb » et « Biskra, reine du désert ».

Après-midi : 14h30-16h, au Musée national de l’histoire de l’immigration. Présentation de l’histoire de l’immigration des Maghrébins en France dans l’exposition permanente « Repères » et la galerie des Dons.

mardi 11 octobre

Capacité : 20 personnes
Inscription : Sylvain Robin,  srobin@imarabe.org

Le laissez-passer :

En contrepartie de votre partenariat et pour rester informés de l’actualité de l’IMA un laissez-passer annuel est offert aux relais du champ social. Le laissez-passer est envoyé aux personnes ayant suivi une formation à destination des relais, le jour de leur première visite en tant qu’accompagnateur.

Il offre un accès libre et prioritaire au musée et aux expositions temporaires ainsi que des réductions pour les spectacles, expositions itinérantes ainsi qu’à la librairie.

Activités pour les groupes

Pour des groupes constitués (jusqu’à 20 personnes), sur réservation.

Ateliers : 40 €                                   

Visites thématiques : 90 €

Visite libre du musée avec droit de parole : Gratuit

Ce parcours d’exploration ludique et sensoriel offre une découverte du monde arabe à travers différents supports dans le musée et à la Médiathèque jeunesse (objets, images, livres en arabe et en bilingue français arabe, jeux de reconnaissance des motifs et de senteurs, écoute musicale…), que vient clore l’écoute d’un conte ou d’une fable.

Mesurer le temps, à la découverte des calendriers juif, chrétien et musulman : 2h, enfants (à partir de 9 ans), adolescents, adultes

Le jour commence-t-il avec le lever du soleil ou avec l’apparition de la lune ? Pourquoi la semaine comporte-t-elle sept jours ? Combien de jours y a-t-il dans un mois, de mois dans une année ? Autant de questions auxquels les hommes ont répondu différemment. Grâce à un module mettant en rapport les calendriers hébraïque, julien, hégirien et grégorien, cet atelier propose, dans une démarche laïque, d’observer les points communs et les différences entre les calendriers des trois grandes religions monothéistes. Les participants découvrent également les récits liés aux fêtes qui scandent l’année dans chacun des calendriers, au cours d’une visite contée dans le musée.

Écriture et calligraphie : 2h, enfants (à partir de 7 ans), adolescents, adultes

Découverte de l’écriture et de la calligraphie arabe, de la diversité de ses styles et des outils du calligraphe lors d’un parcours dans le musée manuscrits richement enluminés, arabesques et entrelacs, frises de bois ou de pierre, métaux finement incrustés. Chacun s’initie au maniement du calame (roseau taillé en biseau), au tracé des pleins et des déliés et au dessin des lettres.
Chacun repart avec son prénom calligraphié en arabe sur une belle page.

L’or bleu dans le monde arabe : 2h, enfants (à partir de 6 ans), adolescents, adultes

La visite du musée permet aux participants de comprendre l’importance de l’eau dans les mythes antiques et dans les religions qui se sont développées dans le monde arabe. Ils s’installent ensuite dans le musée pour dessiner un objet de la vie quotidienne lié à l’eau, jarre, cruche ou gargoulette.

L’art des enluminures : 2h, enfants (à partir de 8 ans), adolescents, adultes

Atelier d’initiation à l’art des enluminures où chacun peut découvrir l’éclat, le raffinement et la richesse des ornements dans les manuscrits du musée. Chacun repart avec la belle page qu’il aura enluminé à l’atelier.

L’art du zellige : 2h, enfants (à partir de 12 ans), adolescents, adultes

Découverte du zellige (mosaïque) et de ses règles traditionnelles dans le musée puis à l’aide d’un diaporama : continuité des lignes, alternances des couleurs, jeux de symétrie. À l’atelier,  les participants assemblent de vraies pièces de zellige pour construire des figures géométriques classiques plus ou moins complexes.

Les mots voyageurs: enfants (à partir de 8 ans), adolescents, adultes

Les échanges scientifiques et commerciaux, les multiples routes des épices et de la soie ont aussi fait voyager les mots. Les jeunes participants découvrent tour à tour les mots arabes entrés dans la langue française et les mots français entrés dans la langue arabe. Un jeu de plateau, « Les mots des voyageurs », leur permet d’apprendre tout en s’amusant.

Sur les traces de la reine de Sabaa : 2h, parents-enfants, à partir de 6 ans

Les enfants découvrent les richesses de l’Arabie dans le musée, puis guidés par la huppe, partent sur les traces de la reine de Saba depuis l’Arabie heureuse jusqu’à Jérusalem. Au cours de ce périple ponctué d’énigmes, l’histoire et la mythologie se croisent et l’on rencontre des personnages fabuleux et des animaux extraordinaires.

Visites thématiques :

Découverte du monde Arabe : 2h, adolescents, adultes

Le parcours du musée intègre passé et présent, il englobe le monde arabe dans ses dimensions culturelles, religieuse, sociale, anthropologique. Il suit le fil d’une histoire, en abordant successivement cinq thèmes : Les Arabies, Sacré et figures du divin, Les villes arabes, La beauté et Le temps de vivre, que l’on tisse patiemment en y ajustant les couleurs, les matières, les motifs, à la manière des conteurs, des historiens et des poètes du monde arabe.

Empreintes d’argile et premières écritures en Mésopotamie : 2h, parents-enfants, à partir de 5 ans

Découverte de l’aventure de l’écriture, depuis sa naissance en Mésopotamie, à travers les objets du musée : tablettes, sceaux cylindres, inscriptions cunéiformes. L’activité se poursuit à l’atelier où chaque élève grave sa propre tablette d’argile avec un stylet et repart avec sa création.

Atelier :

À la découverte du monde arabe : 2h, parents-enfants, à partir de 4 ans

 

En Orient, entre Tigre et Euphrate, les civilisations naissent avec les premières cités, et avec elles les jardins. Confrontés à l’aridité de leur environnement, les Arabes et leurs prédécesseurs ont de tous temps pratiqué une économie de l’eau permettant de donner la vie aux jardins nourriciers aussi bien qu’ornementaux. Ils inventent une nature foisonnante où croissent les arbres. Sous les arbres peut se répandre la vie, et « l’arbre de vie » devient image symbolique tout autant que réalité. L’oasis transforme l’aridité en ressources. Les poètes en font des paradis. Les architectes y construisent des palais qui constituent l’un des imaginaires originel des civilisations d’Orient. Babylone fait rêver tout comme l’Alhambra, le Taj Mahal et, plus près de nous, les jardins de Majorelle à Marrakech. Il fallait donc que l’Institut du monde arabe propose un jour un voyage dans le temps et l’espace des jardins arabo-islamiques et, au-delà, des jardins moghols et hispano-mauresques : une histoire vieille comme le paradis, et parcourant l’espace de l’Atlantique à l’Indus. Pour donner à voir la richesse de ces trésors de plantes et de fleurs, de palais et de sculptures, le fil de l’eau constitue le fil directeur du propos. Il est enrichi par des documents témoins de la richesse de cette histoire. Il est illustré dans un « vrai » jardin, construit pour la première fois sur le parvis de l’Institut du monde arabe, comme cela n’a jamais été tenté jusqu’ici. Ce jardin d’Orient permet aux visiteurs d’appréhender les senteurs, les couleurs, les harmonies qui résultent des croisements de l’eau et de la terre, du végétal et du minéral, des horizontales du sol et des verticales des terrasses. S’y ajoute une dose d’obliques, car le clou de ce voyage dans ce jardin d’Orient réinventé est une œuvre d’art contemporain, une anamorphose qui redonne tout son sens à l’art de la perspective et à la capacité créative du regard de chacun. Cette performance a été rendue possible par une équipe de commissaires, paysagistes, chercheurs, historiens, urbanistes, documentalistes… de l’IMA et d’ailleurs, qui ont su mettre en commun leurs savoir-faire multiples. Qu’ils en soient ici remerciés.

      Rejoignez l’IMA sur les réseaux sociaux
Bienvenue à l’IMA
 Lettre d’information  | Décembre 2015

Téléchargez Infomag : l’agenda de l’IMA – Octobre à décembre

A la une

Première Biennale des photographes du monde arabe contemporain
PHOTOGRAPHIES
Première Biennale des photographes du monde arabe contemporain
Histoire(s) contemporaine(s)
Jusqu’au 17/01/2016
> ACHETER VOS BILLETS
EXPOSITION
Osiris, mystèrs engloutis d’Égypte
Voir la bande annonce de l’exposition
Jusqu’au 31 janvier 2016
> ACHETER VOS BILLETS
Fête de la langue arabe
ÉVÉNEMENT
Fête de la langue arabe
avec Yolla Khalifé
19/12/2015 – 20h
> ACHETER VOS BILLETS
Karkadé
MUSIQUE
Karkadé
avec Mohamed Abozekry
12/12/2015 – 20h
> ACHETER VOS BILLETS

Fête de la langue arabe

La langue arabe… à la fête !
L’Unesco célèbre tous les ans, le 18 décembre, « la journée mondiale de la langue arabe », en souvenir de la date à laquelle la langue arabe est devenue, en 1973, la sixième langue officielle de l’Organisation des Nations Unies. L’IMA, dont la mission est de promouvoir la langue et la culture arabes a décidé d’organiser autour de cette date officielle une fête informelle aux multiples manifestations.
Le calligraphe Ahmed Dari célèbre la langue arabe
Le calligraphe Ahmed Dari célèbre la langue arabe
18/12/2015 – 16h – Librairie-boutique, rez-de-chaussée
Démonstration de calligraphie arabe par l’artiste Ahmed Dari.
Entrée libre
Soirée Poésie – Carte blanche à Salwa Al Neimi
18/12/2015 – de 19h à 21h – Salle du haut conseil
Entrée libre
Découvrez le nouveau musée de l'IMA
Visite du musée autour de la Langue arabe
À l’occasion de la Fête de la langue arabe, l’IMA vous propose des visites guidées du musée inédites.
> ACHETER VOS BILLETS

Saison Musique & danse

Orange Blossom
Orange Blossom – Oum Kalsoum meets Pink Floyd
04/12/2015 – 20h
> ACHETER VOS BILLETS
Mektoub ou la destinée
Mektoub ou la destinée – Un spectacle présenté et mis en scène par Aïda
05/12/2015 – 20h
> ACHETER VOS BILLETS
Karkadé avec Mohamed Abozekry
12/12/2015 – 20h
> ACHETER VOS BILLETS
MUSIQUE EN FAMILLE
Spectacle découverte de Oud avec Mohamed Abozekry et son projet Karkadé
13/12/2015 – 15h
Enfants et parents sont invités à découvrir la richesse et la diversité de la musique égyptienne grâce au oud endiablé du virtuose Mohamed Abozekry …
> ACHETER VOS BILLETS

Le Cinéma à l’IMA
Sur invitation auprès de servicecinema@imarabe.org
AVANT-PREMIÈRE
À peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid
Tunisie, 2015, fiction, 102’
07/12/2015 – 20h
Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution, Farah, 18 ans, passe son bac et sa famille l’imagine déjà médecin… mais elle ne voit pas les choses de la même manière.
LE JOUR LE PLUS COURT
Sélection de courts métrages égyptiens en partenariat avec Zawya
18/12/2015 – 20h
Quelle bonne journée de Sherif Elbendary, 8’22
Curfew de Sherif Elbendary, 15’29
Un citoyen de cette ville de Adham El Sherif, 16’17
La Suite de l’inauguration des toilettes publiques … de Omar El Zohairy, 18’
A Tin Tale de Aida Elkashef, 22’

Rencontres & débats

 Entrée libre dans limite des places disponibles
Lena Merhej dédicace "Laban et confiture ou comment ma mère est devenue libanaise"

Rencontre avec L'Artisan du Liban

LES DÉDICACES DE LA LIBRAIRIE-BOUTIQUE
Rez-de-chaussée
Lena Merhej – « Laban et confiture ou comment ma mere est devenue libanaise » Editions Alifbata, 2015
Samedi 5 décembre, 15h
Rencontre avec L’Artisan du Liban – Découverte et présentation de créations originales
Dimanche 6 décembre, 15h
La pensée de Frantz Fanon à l’épreuve du temps
LES RENCONTRES DE LA FONDATION FRANTZ FANON
La pensée de Frantz Fanon à l’épreuve du temps
Fanon aujourd’hui : émancipation ou guerre des civilisations
Lundi 9 décembre de 9h30 à 19h à l’ Institut du monde arabe
Merci de s’inscrire impérativement en envoyant un email à :rencontresfondationfrantzfanon@gmail.com
En cheminant avec Jacques Lacarrière
LES JEUDIS DE L’IMA
En cheminant avec Jacques Lacarrière
10/12/2015 – 18h30
Pour commémorer les 10 ans de sa disparition, les Jeudis de l’IMA lui consacrent une journée-hommage, ponctuée de débats, lectures et musique.
Najwa Barakat, La Langue du secret
CAFÉ LITTÉRAIRE
Najwa Barakat – La Langue du secret
16/12/2015 – 18hh30
Le Café Littéraire vous invite à écouter Najwa Barakat parler de son livre La Langue du secret (Actes Sud, 2015).
Trois sites engloutis d’Egypte liés par l’histoire et la géographie
LES JEUDIS DE L’IMA
Trois sites engloutis d’Egypte liés par l’histoire et la géographie – Thônis-Héracléion, Canope et le Portus Magnus d’Alexandrie
17/12/2015 – 18h30
En marge de la grande exposition Osiris.
CAFÉ LITTÉRAIRE
Conversations franco-arabes
18/12/2015 – 17h30
Conversations brèves et itinérantes, entre des francophones apprenant l’arabe et des arabophones apprenant le français…

Visitez le Musée de l’IMA en famille

Découvrez le nouveau musée de l'IMA
Visite du musée autour de la Langue arabe
À l’occasion de la Fête de la langue arabe, l’IMA vous propose des visites guidées du musée inédites.
> ACHETER VOS BILLETS
Heure du conte
LECTURE CONTÉE
À partir de 4 ans. Accès libre – Réservation conseillée au 01 40 51 38 14
Médiathèque jeunesse et Heure du conte : De 15h à 16h chaque mercredi et samedi, et du mardi au samedi pendant les vacances scolaires (zone C).
En savoir plus
La Médiathèque Jeunesse sera fermée les 24, 25 et 31 décembre 2015 ainsi que le 1er janvier 2016.
ATELER CRÉATION
Dessine-moi un chacal – Dès 6 ans.
Dates supplémentaires pour les vacances de Noël :
Les mardi 22, mercredi 23, mardi 29 et et mercredi 30 décembre 2015.
> ACHETER VOS BILLETS Réservations au 01 40 51 38 14
Le temps disparu
PARCOURS ENQUÊTE
Le temps disparu
Les 6 décembre 2015, 14 février et 10 avril 2016.
Découvrez les subtilités de la mesure du temps à travers les collections du MAHJ, de l’IMA et au Collège des Bernardins. Inscriptions sur le site du Collège des Bernardins.

 


Restaurants & café

Prolongez votre découverte du monde arabe jusqu’au plaisir culinaire.  Trois points de restauration vous accueillent au sein de l’IMA.
Restaurant Le Zyriab, niveau 9
Du mardi au dimanche midi
Déjeuner : 12h-15h | Salon de thé : 15h-18h | Dîner : 19h30-00h
Accès gratuit à la terrasse. Réservation au 01 55 42 55 42
Self, niveau 9
Du mardi au dimanche de 11h à 15h30
 

Café littéraire, niveau 0
Du mardi au dimanche de 10h à 19h30 (21h lors des soirées spéciales)

 


Prochainement à l’IMA

EXPOSITION
COMBO CULTURE KIDNAPERR, CoeXisT
Du 7 janvier 2016 au 6 mars 2016
Peinture, dessin, photographie et installation constituent la matière de cette manifestation qui se déroulera également hors les murs : dans la rue, ainsi que dans l’atelier de l’artiste qui sera pour la première fois ouvert au public.
Billetterie prochainement en ligne sur imarabe.org
LES JEUDIS DE L’IMA
Un espace libre de réflexion et de débats
Terreur dans l’Hexagone. Genèse du djihad français avec Gilles Kepel
Lundi 11 janvier 2016 –  19h
Pendant les dix ans qui séparent les émeutes de l’automne 2005 des attentats de 2015, la France a vu se creuser de nouvelles lignes de faille. De quel creuset sont issus ces jeunes Français exaltés par le champ de bataille syro-irakien, qu’ils ont été plus de 800 à rejoindre pour la seule année 2015 ?
Entrée libre dans limite des places disponibles

Design graphique | Digital deluxe Institut du monde arabe
1, rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V 75236 PARIS CEDEX 05
Tél. 01 40 51 38 38 | Fax 01 43 54 76 45 | Serveur vocal 01 40 51 38 11

 

                              

Communiqué de presse de Jack Lang, Président de l’Institut du monde arabe, et Elias Sanbar, Ambassadeur de la Palestine auprès de l’UNESCO

 

 

                                                                                                                        

CRÉATION DU MUSÉE NATIONAL D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN DE PALESTINE

 

Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe (IMA), et Elias Sanbar, ambassadeur de la Palestine auprès de l’UNESCO, ont conclu ce vendredi 16 octobre un partenariat en vue de la création du Musée national d’art moderne et contemporain de Palestine.

Avec le concours des artistes Gérard Voisin et Ernest Pignon-Ernest, la délégation de la Palestine a réuni près d’une centaine d’œuvres d’art données par des artistes contemporains, principalement français, pour constituer les bases de la collection du futur musée. De nombreuses nouvelles donations sont en cours.

Parmi les artistes solidaires figurent notamment, François Boisrond, Pierre Buraglio, Henri Cartier Bresson, Henri Cueco, Hervé Di Rosa, Robert Doisneau, Erro, Martine Franck, Gérard Fromanger, Titouan Lamazou, Jean Legac, Julio Leparc, Jacques Tardi, Hervé Télémaque, Barthélémy Toguo.

Dans ce cadre, l’IMA et la Délégation permanente de la Palestine auprès de l’Unesco ont conclu un partenariat au terme duquel l’IMA assurera provisoirement la garde de cette collection, qui pourra faire l’objet d’expositions temporaires.

L’IMA apportera par ailleurs tout son appui à la création et au développement du Musée national d’art moderne et contemporain de Palestine, notamment en matière d’ingénierie culturelle.

Ce partenariat se veut également un geste de soutien à la création d’un Etat palestinien.

hip hop

BenQ partenaire de l’Institut du Monde Arabe

à l’occasion de l’exposition événement HIP HOP

 

Exposition HIP HOP | L’IMA – Paris

du 28 avril au 26 juillet 2015

Images intégrées 1

Pour la première fois en France, la culture urbaine hip-hop s’exprimera lors d’une exposition exceptionnelle à l’Institut du Monde Arabe du 28 avril au 26 juillet 2015.

BenQ partenaire officiel de l’exposition s’associe à ce projet en mettant à disposition des vidéoprojecteurs de sa gamme focale ultra-courte et installation professionnelle. 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »