JOAN BAEZ Nouvel album

JOAN BAEZ

Proper Records/BERTUS FRANCE
JOAN BAEZ
“Whistle Down the Wind”
Sortie le 2 mars
Joan Baez est une véritable légende de la musique américaine. Née Staten Island à New York en 1941 d’un père mexicain et d’une mère écossaise, elle est très vite attirée par la musique folk qu’elle découvre à la suite d’un concert de Pete Seeger à l’âge de 13 ans. Ses premiers pas en public ont lieu à Boston, ville où ses parents se sont installés par la suite. Aussitôt, elle enchaine les prestations et les rencontres musicales au grand dam de sa famille qui la préfèrerait éloignée de cet univers artistique maléfique. Mais le virus avait déjà pris ! Elle enregistrera son premier album éponyme en 1960. Le succès arrive immédiatement puisque ses trois premiers disques sont certifiés or. C’est en 1961 que Joan Baez croise la route d’un certain Bob Dylan qu’elle a beaucoup aidé à ses débuts notamment en le faisant jouer sur la scène du festival de Newport en 1963. S’ensuit une collaboration qui s’étendra sur plusieurs années.
On garde d’elle son militantisme sans relâche qui la vue défendre de très nombreuses causes tout au long de sa carrière, que ce soit contre les guerres (Viêtnam en tête, Iraq plus tard), le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis aux côtés de Martin Luther King notamment, contre les inégalités, pour le droit du peuple amérindien, contre la peine de mort sans oublier les revendications de la communauté LGBT, etc.
Auréolée d’une multitude de prix, récompenses et distinctions élogieuses, la chanteuse contestataire aura joué sur toutes les scènes du monde, participé aux plus grands festivals de musique. A son compteur, plus de trente albums. Aujourd’hui âgée de 77 ans, elle a décidé de ne plus tourner après 2018.

Son nouvel album “Whistle Down the Wind” comprendra dix reprises.
C’est la deuxième fois que l’artiste choisit comme principal titre la version d’un morceau de son compatriote Tom Waits, après son dernier disque Day After Tomorrow paru il y a dix ans. Parmi ses titres, elle reprend des chansons des Américains Josh Ritter et Joe Henry, producteurs de l’album.
Elle a aussi choisi un titre de la musicienne américaine Zoe Mulford, revenant sur le massacre de paroissiens noirs sous les balles d’un suprémaciste en Caroline du Sud, en 2015 et sur le discours émouvant de Barack Obama qui avait chanté en hommage aux victimes: The President Sang Amazing Grace.
La chanson Another World d’Antony and The Johnsons figure également sur le disque qui se conclut avec un morceau, I Wish All Wars Were Over , composé par un autre chanteur folk américain, Tim Eriksen.
Celle qui a été intronisée l’an dernier au Rock & Roll Hall of Fame fera une tournée d’adieu en Europe (Fare Thee Well) à partir de mars
Résidence à l’Olympia
10 dates du 4 au 17 juin 2018
Une dernière date française se déroulera à Marciac le 12 août.

Track list
1 Whistle Down The Wind Tom Waits, Kathleen Brennan
2 Be of Good Heart Josh Ritter
3 Another World Anohni (ex-Anthony & The Johnsons)
4 Civil War Joe Henry
5 The Things That We Are Made Of Mary Chapin Carpenter
6 The President Sang Amazing Grace Zoe Mulford
7 Last Leaf Tom Waits, Kathleen Brennan
8 Silver Blade Josh Ritter
9 The Great Correction Eliza Gilkyson
10 I Wish The Wars Were All Over Tim Eriksen

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »