Lucie Dolène nous a quittés RIP

Lucie Dolène

 

 

 

 

 

 

 

 

Lucie Dolène est une comédienne et chanteuse française née le  à Damas (Syrie) et morte le  à Noisy-le-Grand (France)1.

Après une importante carrière dans l’opérette, elle se tourna vers le doublage, prêtant notamment sa voix à Blanche-Neige et Mme Samovar2.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

De son vrai nom Lucienne Chiaroni, Lucie Dolène naît à Damas en Syrie (alors sous mandat français) où son père est en poste1.

Carrière[modifier | modifier le code]

Découverte par Joseph Canteloube, Lucie Dolène enregistre ses Chants d’Auvergne intitulées initialement Chants de la France) en 1949-1950 sous le pseudonyme de « Lucie Daullène »3 – du nom du village de son père, Aullène – qu’elle changera pour Lucie Dolène en 1954. Elle joue ensuite dans des comédies musicales avec Luis Mariano et Les Frères Jacques. Mais ce qui fait incontestablement sa notoriété, ce sont ses tours de chant comiques dont le morceau de bravoure reste son détournement de la célèbre chanson La Seine.

Ses qualités d’actrice lui permettent de trouver des rôles au théâtre, notamment dans Le noir te va si bien (1975)a. Pour le cinéma, elle tourne entre autres dans Diesel sous la direction de Robert Kramer. En 1984, elle anime une émission de cuisine pour la jeunesse, Les Recettes de Loula, diffusée dans Vitamine (avec le refrain culte : « J’ai faim ! Moi aussi, ça tombe bien »).

Elle entame une activité de doublage dès les années 1950, prêtant notamment sa voix à Debbie Reynolds dans la version française de Chantons sous la pluie. Sa voix claire de soprano est repérée pour le nouveau doublage de Blanche-Neige et les Sept Nains en 1962. Elle participe par la suite à de nombreux films (Mme Samovar dans La Belle et la Bête en 1991) et séries d’animation (Zouzou dans La Maison de Toutou en 1967, CandyLady Oscaretc.). On peut aussi l’entendre dans les séries Amour, Gloire et Beauté (Sally Spectra) et Will et Grace (Bobbi Adler, la mère de Grace).

Procès contre Disney[modifier | modifier le code]

En 1993, lorsque Disney commercialise en VHS Blanche-Neige et les Sept Nains, Lucie Dolène intente une action en justice contre la Walt Disney Company pour obtenir des droits sur l’utilisation de sa voix, action emblématique du combat des comédiens de doublage.

Elle remporta son procès4 et Disney lui paya tous les droits sur ses chansons.

La compagnie Disney remplace dès 2000 sa voix sur Le Livre de la jungle et La Belle et la Bête, et renouvelle entièrement le doublage de Blanche-Neige en 20015.

En 1997, Pierre Huyghe tire un documentaire de cette histoire, intitulé Blanche-Neige Lucie.

Dernières années[modifier | modifier le code]

Lucie Dolène se retire peu à peu des studios au début des années 2010. Elle meurt le 9 avril 2020 à Noisy-le-Grand (France).

Famille[modifier | modifier le code]

Lucie Dolène épouse l’auteur-compositeur-interprète Jean Constantin. Le couple aura trois enfants :

  • Olivier, notamment chanteur du générique de la série télévisée Cobra ;
  • François, percussionniste et chanteur ;
  • Virginie, chanteuse sous le pseudonyme de Virginia Constantine.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Note : les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Lucie Dolène a assuré le redoublage ou le doublage tardif.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d’animation[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Séries d’animation[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Sa version de la chanson Docteur Miracle[Laquelle ?] a été filmée pour Télé-Luxembourg en 1958 et est visible dans le volume 7 des dvds de la série qui rend hommage aux « téléchansons » de l’époque[réf. nécessaire].

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1.  Elle reprend le rôle créé par Odette Laure.
  2.  Le personnage fût redoublé par Claire Guyot en raison d’une expiration de droit d’auteur.
  3.  Diffusée en France à partir de 1986.
Références
  1. ↑ Revenir plus haut en :a b et c « Décès de Lucie Dolène » [archive], sur Dans l’ombre des studios
  2.  « Décès de Lucie Dolène » [archive], sur pure people
  3.  (en) R.J. Stove, « Lucie Daulènne » [archive]eloquenceclassics.com (catalogue Decca-DG), 17 mai 2019.
  4.  « Lucie Dolène, merveilleuse voix de Disney » [archive], sur Allo Doublage (consulté le 21 février 2015)
  5.  Rémi C., « Lucie Dolène : Un sourire en chantant (partie 4/4) » [archive], sur danslombredesstudios.blogspot.fr (consulté le 21 février 2015)
  6.  (en) Chants de la France [archive] sur Discogs

Liens externes[modifier | modifier le code]

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Vous pourriez aussi aimer...

2 réponses

  1. Fantobasse dit :

    “nous a quittés”, pas “nous à quittés”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »